Archives pour la catégorie '> Vie à bord'

Nouveau décor

Un mois après notre arrivée, il faut bien nous rendre à l’évidence : il n’y a tout simplement pas de boulot pour moi à La Rochelle. Mais comment ça infirmière et au chômage technique !? Et oui malheureusement, les choses ne sont plus celles qu’elles étaient il y a encore deux ans. Aujourd’hui, et un peu partout en France, c’est la grosse galère pour trouver un poste. Et n’allez pas croire là que les services de soins se portent mieux ! Non non au contraire, il manque toujours autant de soignants, seulement maintenant les hôpitaux n’ont soi-disant plus les moyens d’embaucher. Et voilà pas qu’à présent les tous nouveaux diplômés ne retrouvent à faire la queue chez pole emploi ! Bref, me voici donc contrainte d’élargir ma recherche…
Et c’est à Royan qu’on me fera une proposition, dans le cadre de l’ouverture d’un tout nouveau service à l’hôpital. Réintégration anticipée sur ma dispo ok et demande de mutation ok. Finalement, les choses se goupillent pas trop mal. Bon et bien reste plus qu’à déménager !

Le 16 septembre, Renaissance a profité de la journée pour parcourir la petite soixantaine de milles qui séparent La Rochelle de Royan. Pas beaucoup à raconter sur cette petite navigation ; peu de vent, beau temps, une mer très calme et plutôt verte, des petites méduses et des grosses par centaines…

Le bateau a trouvé une place en forfait hivernage et pour la suite, bah j’ai envie de dire : on verra bien ! Après quelques retrouvailles famille, Jean-Rémy s’est également mis en quête d’un futur boulot. Il devrait commencer d’ici quelques jours et moi dans quelques semaines. Donc, ça y est ; la machine est lancée… Il est temps de remettre en activité nos deux carcasses et nos méninges ! Pour tout vous dire, la reprise nous inquiète un peu et promet d’être folklo sachant qu’on n’arrive désespérément pas à émerger en temps normal avant les 10h. Mais cela va nous faire du bien et j’espère surtout, nous faire sortir de cette espèce de morosité qui nous colle à la peau depuis notre retour en France. Donc euh si vous avez un ou deux réveils qui traînent hein… :)

Sinon le matou va très bien. Elle s’est acclimatée sans problème à son nouvel environnement royannais et gambade tous les jours sur les pontons. Elle a également rencontré ses deux acolytes du Lot-et-Garonne lors d’une petite virée à la campagne… On se l’était imaginée cabriolant dans la nature et grimpant aux arbres en dégustant cette nouvelle liberté… Et non pas du tout ! Notre Yoda n’a pas vraiment aimé cette nouvelle sensation de l’herbe sur ses coussinets et n’est donc pas sortie souvent de la maison ! Fallait la voir tenter de marcher et de courir dans la verdure, tout en levant bien haut les pattes, pour toucher le sol le moins possible ! Bon, on s’est marré :)

Nouveaux copains !

A voulu gouter l’eau de La Rochelle avant de partir…

Que vous dire de plus ? Concernant le bateau, nous avons vendu tout plein de matériel qui ne nous aurait plus servi et nous avons peu bidouillé à bord. Pourtant, il y a bien des petites choses à faire mais la motivation nous fait défaut. Ah si, notre super chauffage re fonctionne et en fait… c’est déjà beaucoup ! :)

Chat n’était pas vraiment prévu…

Une minuscule boule de poils poussiéreuse et pleine de puces a rejoint notre bord

il y a maintenant quelques temps…

Si bien que les items ‘litière’ et ‘croquettes’ font désormais partie de notre liste d’avitaillement !

Aventures à suivre, moi j’vous l’dis ! :)

Série noire

Brrr… Temps frisquet hein en ce moment ! Et… Pour nos porte-monnaie ; bah c’est la même ! En effet, depuis une semaine environ, nous accusons pannes et casses à répétition youhou…

Tout a commencé par la télé qui nous refusait l’image (un mois après la garantie ; oui sinon c’était pas drôle), puis ce fut au tour de l’ordi qui a rendu l’âme après une malencontreuse rencontre avec du jus d’orange… Ok, là j’avoue ma maladresse. Bref, trop grosses réparations ; bons pour la poubelle !

Si ce n’était encore que ça… Mais non. V’là maintenant le chargeur de batterie qui refuse de faire son boulot. Impossible de savoir d’où vient le problème ; donc adieu ! Direction le ship du coin pour mettre la main sur un nouveau chargeur. On optera pour un Victron. Vite reçu, vite en place et vite de nouveau efficace.

Ensuite… Petite soirée tranquillou de début février à bord. Dehors on avoisine les 0°C, dedans il fait bon. Bientôt l’heure de filer au lit, je baille à m’en décrocher la mâchoire. Tiens, voilà un JR qui file dans la cabine arrière, qui trafique un peu sous le matelas et qui revient en s’écriant que le chauffage ne marche plus ! Ah non non non, pas le chauffag’euh ! Petit Eberspacher semble pourtant toujours ronronner mais c’est bien du froid qui sort maintenant des ventilos. M’sieur passe donc sa fin de soirée à chercher le comment du pourquoi, en vain. Il est tard, faut qu’j’rejoigne Morphée. Demain, je bosse encore de matin.

Réveil et humeur moroses. 12°C dans le bateau, il neige, j’embauche à 6h40 et je suis à la bourr’.

Finalement le lendemain, JR trouvera le problème. La console de commande du chauffage s’entêtait à nous marquer « P54 » ; erreur d’alimentation en gasoil ? En prévision du froid, le plein a pourtant été fait. Un démontage du circuit après… Et c’est en fait le filtre à gasoil situé à l’intérieur du chauffage qui était complètement encrassé. Nettoyage et la chaleur revient à bord, ouf !

Le surlendemain, idem, filtre encore encrassé. JR encore bon pour tout démonter.

Les emmerdes continuent.

Je suis en train de boire un café quand, soudain, un bruit d’explosion retentit ! Grosse frayeur car je viens juste d’allumer le four. Et le « boum » vient justement de là. Prudemment je m’approche pour couper l’arrivée de gaz et pour voir ce qu’il s’est passé. Dans la cuisine et dans la descente, pleins de morceaux de verre sont éparpillés ici et là ! J’ai laissé dans le four un plat en verre qui ne devait pas y aller ?? Euh non, nous n’avons pas de plat en verre ! Euh… Bah c’est en fait la vitre intérieure du four qui a explosé en milles morceaux ! Y’en a partout. Fais ch*er ! Bon y’a plus qu’à contacter le SAV d’Eno pour commander une nouvelle vitre pff…

Et pour bien finir la semaine : aujourd’hui dimanche : réveil houleux et pluvieux, direction mon café !

Café ??! Et non ! Haha ! Plus de gaz !!      Rrrrrrrr….

Saleté de temps en prévision

En ce moment, pas facile de trouver le repos. Nos nuits sont assez agitées en raison d’une grosse houle qui vient chahuter la coque de Renaissance. Les amarres tirent sans cesse et des sacrés à-coups nous font perdre l’équilibre. Pour l’instant, nous en sommes au score : houle 1 / bateau 0… Voui, un des chaumards a littéralement explosé !

Bientôt le vent, bientôt les journées pluvieuses… D’ailleurs en parlant de vent, ça va décoiffer apparemment ces jours prochains. Bon et si on allait se mettre à l’abri le temps qu’ça s’tasse… ? Une tempête arrive et frappera plus durement un peu plus haut, Joaquim…

—-

EDIT du 16 décembre : On a bien fait de rentrer !
Voir ce matin au port ; où l’abri est bon et où un dispositif d’atténuation de la houle a été installé à son entrée… Qu’en est-il au ponton sud ?