Archives pour la catégorie 'Avant le départ'

Nouveau décor

Un mois après notre arrivée, il faut bien nous rendre à l’évidence : il n’y a tout simplement pas de boulot pour moi à La Rochelle. Mais comment ça infirmière et au chômage technique !? Et oui malheureusement, les choses ne sont plus celles qu’elles étaient il y a encore deux ans. Aujourd’hui, et un peu partout en France, c’est la grosse galère pour trouver un poste. Et n’allez pas croire là que les services de soins se portent mieux ! Non non au contraire, il manque toujours autant de soignants, seulement maintenant les hôpitaux n’ont soi-disant plus les moyens d’embaucher. Et voilà pas qu’à présent les tous nouveaux diplômés ne retrouvent à faire la queue chez pole emploi ! Bref, me voici donc contrainte d’élargir ma recherche…
Et c’est à Royan qu’on me fera une proposition, dans le cadre de l’ouverture d’un tout nouveau service à l’hôpital. Réintégration anticipée sur ma dispo ok et demande de mutation ok. Finalement, les choses se goupillent pas trop mal. Bon et bien reste plus qu’à déménager !

Le 16 septembre, Renaissance a profité de la journée pour parcourir la petite soixantaine de milles qui séparent La Rochelle de Royan. Pas beaucoup à raconter sur cette petite navigation ; peu de vent, beau temps, une mer très calme et plutôt verte, des petites méduses et des grosses par centaines…

Le bateau a trouvé une place en forfait hivernage et pour la suite, bah j’ai envie de dire : on verra bien ! Après quelques retrouvailles famille, Jean-Rémy s’est également mis en quête d’un futur boulot. Il devrait commencer d’ici quelques jours et moi dans quelques semaines. Donc, ça y est ; la machine est lancée… Il est temps de remettre en activité nos deux carcasses et nos méninges ! Pour tout vous dire, la reprise nous inquiète un peu et promet d’être folklo sachant qu’on n’arrive désespérément pas à émerger en temps normal avant les 10h. Mais cela va nous faire du bien et j’espère surtout, nous faire sortir de cette espèce de morosité qui nous colle à la peau depuis notre retour en France. Donc euh si vous avez un ou deux réveils qui traînent hein… :)

Sinon le matou va très bien. Elle s’est acclimatée sans problème à son nouvel environnement royannais et gambade tous les jours sur les pontons. Elle a également rencontré ses deux acolytes du Lot-et-Garonne lors d’une petite virée à la campagne… On se l’était imaginée cabriolant dans la nature et grimpant aux arbres en dégustant cette nouvelle liberté… Et non pas du tout ! Notre Yoda n’a pas vraiment aimé cette nouvelle sensation de l’herbe sur ses coussinets et n’est donc pas sortie souvent de la maison ! Fallait la voir tenter de marcher et de courir dans la verdure, tout en levant bien haut les pattes, pour toucher le sol le moins possible ! Bon, on s’est marré :)

Nouveaux copains !

A voulu gouter l’eau de La Rochelle avant de partir…

Que vous dire de plus ? Concernant le bateau, nous avons vendu tout plein de matériel qui ne nous aurait plus servi et nous avons peu bidouillé à bord. Pourtant, il y a bien des petites choses à faire mais la motivation nous fait défaut. Ah si, notre super chauffage re fonctionne et en fait… c’est déjà beaucoup ! :)

A table !

Voici quelques vieilles photos de la fabrication de notre nouvelle table de cockpit. Nos deux impératifs étaient qu’elle soit 1) toujours à poste et 2) pliable.

Pour sa réalisation, nous avons utilisé le même bois que pour le pont ; de l’iroko.
JR en profite aussi pour faire la tablette de console de barre où seront fixées les charnières…

Pour la fixation de la table de cockpit, nous nous servons d’un espèce de pied télescopique repris sur le pied de la console et qu’on bloque avec une visse…

Et voilà le résultat avec les deux côtés qui font office de rallonge. Cela nous permet d’obtenir une table de grande taille.

Parfait pour le p’tit dej’ de l’homme des cavernes ! :)

Par contre, le glaçage époxy c’est très joli mais est-ce durable !? Rrrrr…

Chat n’était pas vraiment prévu…

Une minuscule boule de poils poussiéreuse et pleine de puces a rejoint notre bord

il y a maintenant quelques temps…

Si bien que les items ‘litière’ et ‘croquettes’ font désormais partie de notre liste d’avitaillement !

Aventures à suivre, moi j’vous l’dis ! :)

Le pont, c’est bon

Cool, on va pouvoir parler d’autre chose ! :) Aller, derniers mots là dessus. Je joue avec la peinture et l’anti-dérapant pour couvrir tout le roof. Le résultat est plutôt pas mal si on n’est pas trop pointilleux sauf peut-être le tout devant où ce n’est pas très droit. Con de scotch ! Soit il ne colle pas bien, soit c’est la misère pour l’enlever… Galère ! Pendant que je m’occupe de ça, JR termine la partie descente.

 

Tous les panneaux de pont sont changés, collés et vissés en deux temps. Cf la photo du hublot de la salle de bain avec son nouveau support surélevé ! On retravaille aussi le passage des câbles en pied de mât. Les anciennes prises de pont semblaient être le lieu favori des infiltrations d’eau et étaient source permanente de fuites. Problème réglé avec ce passe-câble en col de cygne !

                       

Voilà il nous manque les deux mains courantes à faire. Le bois est déjà à bord.

Ensuite, je m’occuperai des quelques retouches à faire là où le scotch a déconné.

On attend encore du sika pour finir les joints manquants et pour terminer le siège du barreur et la partie bois de l’hiloire.

Et puis Finito parce que c’est sympa de « rafraichir » son bateau en lui donnant un petit coup de jeune mais il y a bien d’autres choses encore à faire, beaucoup plus utiles surtout ! :)

Départ toujours prévu mi-juillet…

Euh, bah dans une quarantaine de jours quoi haaaaa !