Comme un petit souci

Hé ça vous dit un petit tour en mer ?

Ok, bé rendez-vous début d’aprem pour aller goûter la salée…

Ah ça pour la goûter, pas de problème !

Euh, ne vous inquiétez pas mais nous avons un petit soucy…

Oui, après deux heures de nav’, l’eau est montée jusqu’au niveau du plancher.

Fini la balade, on rentre, la pompe de cale en route !

Qu’est-ce qui s’passe ? Le presse-étoupe fuit, et pas qu’un peu.

Il fuyait déjà et nous devions le changer. Par manque de temps, on a remis ça à plus tard car nous ne pouvions pas rester au sec. Bon après tout, au port la fuite se colmatait d’elle-même.
Lorsqu’on se servait du moteur, elle pissait mais très légèrement. Là, capout’, je crois que le joint Volvo en place depuis 5 ans a définitivement rendu l’âme, comme sa durée de vie l’annonçait.

Bref, samedi, rebelote, le voilier ira de nouveau poser sa coque sur bers. Nous décidons d’investir dans un joint tournant PSS qui est déjà en route vers Hendaye. Plus cher mais plus fiable paraîtrait-t-il.

Les morales de l’histoire :

– Ne jamais remettre à plus tard une fuite d’eau, en particulier si elle provient de la carène ! Logique voui et pourtant.

– Ce grutier est un c*n fini.

– Et merci à Renaissance de prendre l’eau maintenant.

Cela aurait été tout autre chose d’avoir une voie d’eau durant les prochaines vacances, perdus quelque part dans une rià espagnole sans rien aux alentours, avec les batteries à moitié déchargées et une pompe de cale qui consomme, qui consomme… Et un moteur en route qui fait rentrer tout plein de flotte dans le bateau…

Ah tiens, j’vous ai pas dit. Nous avons le réservoir de gasoil dans le compartiment moteur, pilpoil là où on accède au presse-étoupe. Et le système de barre qui s’appuie dessus… Haha va-t-il falloir tout démonter ? Allé sinon, ce s’rait pas drôle. Donc va-t-on s’pointer à la zone technique à la rame ?

Renaissance, sous voiles dans la baie d’Hendaye.

Vue du boulot. Et voui, y’en a qui bosse !   :)

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • Rebelote voilier

----------Articles similaires:----------

Un commentaire pour “Comme un petit souci”

  1. Eliot dit :

    Hello,
    Si cette fuite était survenue dans un endroit isolé, ou même en mer, une solution consiste à débrancher la vanne d’aspiration à la crépine, et d’utiliser alors la pompe à eau de mer du moteur en
    guise de pompe de cale (en veillant à ce qu’elle ait toujours de quoi aspirer)… Il faut prévoir un bout de tuyau rallonge pour aller jusqu’au milieu du carré, mais ça marche. ;)Eliot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *