Archive pour le tag voilier maison Tag

Ça se met en place

Renaissance a bien regagné l’eau et vient tout juste de s’amarrer à son nouvel emplacement. Nous sommes désormais au ponton 8 de la marina Bas du Fort juste derrière la capitainerie. Mais… On projette déjà de changer de place car notre bout de ponton est à moitié pourri…

Sinon le temps passe assez vite ici. Mine de rien, c’est qu’on a beaucoup à faire pour s’installer et pour préparer la saison cyclonique en Guadeloupe.

Première étape : se trouver une voiture ! En comparant toutes les agences, nous avons dégotté une boîte de location en longue durée pas trop chère. L’autre possibilité était d’acheter une petite voiture sur place et de la revendre en partant. Mais entre le coût d’achat + l’assurance + la paperasse + les embrouilles imprévues… On a préféré laisser tomber et opter pour la location. Donc ça c’est fait, nous sommes désormais mobiles et cela nous coûte 12 euros par jour en tous risques.

Ensuite, pour ne pas vivre dans l’illégalité et dans la crainte des douaniers, nous devons régler la question de l’octroi de mer. En gros, si tu veux habiter sur ton bateau et travailler, il faut normalement payer une taxe ! Quoi !? Et oui, c’est la loi… Tout ce qui arrive ici et qui est donc importé est soumis à cette taxe. Je crois qu’elle s’élève grosso modo à 10% de la valeur du bateau. Autant dire que venir bosser 6 mois tout en payant l’octroi de mer est carrément inintéressant financièrement. Heureusement, il existe une possibilité de contourner ça sans frauder. Il nous faut obtenir une franchise d’octroi de mer dans le cadre d’un déménagement… De ce côté là, nous sommes donc en plein dans les papiers.

La Pointe des Colibris, tout au sud-est de Grande-Terre avec au loin la Désirade

Comme nous allons passer la saison cyclonique dans la zone à risque, nous décidons de revoir l’assurance du voilier. Nous nous sommes mis à la recherche d’une assurance tous risques acceptant les vieux bateaux, couvrant également cette zone géographique et évidemment le risque cyclonique. Les assurances remplissant tous ces critères ne sont pas si nombreuses et c’est vers Amlin, via STW, que nous allons nous tourner. Nous avons commencé les démarches, mais il nous faut avant tout finir de changer le gréement… Par contre, hyper bonne nouvelle, notre ancien assureur (Axa) accepte de nous rembourser la moitié de la prime payée l’année dernière car nous restons sur les Antilles au lieu de descendre sous le 12°N comme précisé dans le contrat ! Cool (et merci belle-maman qui s’est occupée de ça)

Le pataras est en ce moment chez le gréeur du coin pour une réplique identique. Avant de lui apporté : « Pas de soucis, fait pour la semaine prochaine… » Après le lui avoir apporté : « J’ai pas les pièces, pas avant trois semaines… » Bon, conciliant, il nous a quand même fait la facture un peu en avance afin qu’on puisse compléter le dossier pour l’assurance. Espérons juste qu’Eole restera tranquille le temps qu’on remonte le câble…

Voilà sinon Jean-Rémy a repris le boulot la semaine dernière. Et tout a l’air de bien se passer malgré les réveils matinaux maintenant obligatoires. Plus vraiment habitué hein… :) Quant à moi, rien du tout… Aucune réponse positive sauf une clinique qui m’a proposé d’intégrer leur service de HAD mais à Saint-Martin ! Je ne désespère pas et je vais bientôt les relancer… Et Yoda pète le feu et s’éclate à monter sur les bateaux des voisins. Elle s’est même trouvé un peu de compagnie. En effet, un chat un peu panda sur les bords vient souvent la rejoindre tous les soirs. Ca s’observe de loin ou ça se fight un peu…

Falaises du nord-atlantique de Grande-Terre…

Sinon, je peux vous dire que ça fait drôlement bizarre de se retrouver à l’arrêt alors que les autres, ceux qu’on suit et les copains bateaux continuent leurs routes ou sont déjà sur la transat’ retour. On a un peu l’impression de se mettre au garage et d’être isolés finalement. Parce qu’on a stoppé le mouvement… Et oui, nous sommes dans une espèce de pause ou de stand-by dans le voyage !

Point paperasse

Ohoh c’est un grand jour ; ma mise en disponibilité commence officiellement aujourd’hui ! Quand je repense au boulot, je me dis que finalement tout s’est bien goupillé. J’ai donc été titularisé début avril et ma demande de dispo pour un an a été acceptée sans soucy… Miracle j’ai même pu poser mes jours de congés non pris des années précédentes ! Cool… Mais tristounet de quitter le service… :)

JR quant à lui ne travaille plus non plus depuis maintenant quelques temps. Voilà pour le côté boulot !

Tiens, j’en profite aussi pour lister un peu toutes les démarches papiers ou autres que nous avons effectué en vue du départ…

  • Faire les passeports
  • Demander un permis de conduire international (gratuit et rapide)
  • Envoyer un mail santé au CCMM (fiches perso, pharma… et descriptif du voyage)
  • Se mettre à jour sur l’ANFR (nouveau matos embarqué, les contacts téléphoniques de secours et descriptif du voyage dans la rubrique concernée)
  • Demander sa couverture de santé européenne (gratuit, se fait rapidement en ligne sur le site de la sécu pour peu qu’on ait un code Ameli…)
  • Demander un code Ameli pour JR ! :)
  • Faire les démarches pour stopper nos abonnements téléphoniques (orange et sfr en les appelant, Bouygues en LRAR. Effectif sous 10 jours donc à partir de lundi, nous ne sommes plus joignables.)
  • Arrêter les mutuelles  (en LRAR)
  • Effectuer les deux tests de notre balise de détresse
  • Demander l’activation du téléphone satellite et faire des essais sms, appels et gribs
  • Mettre à jour l’ordinateur de navigation
  • Expertiser le bateau
  • Faire des devis pour une assurance Antilles ou monde
  • Revoir l’assurance actuelle du boat
  • Déposer la voiture à Vares (on la garde)
  • Faire les démarches pour stopper l’assurance ?
  • Imprimer les guides nautiques papiers
  • Faire un petit mémo pour l’utilisation de la VHF
  • En créer un autre pour les numéros de téléphone importants à garder à porté de main (Cross Griz-nez, CCMM, famille…)
  • Détailler la procédure d’embarquement dans la survie
  • Faire le listing de l’avitaillement
  • Sauvegarder tous nos papiers/documents importants sur deux DVD. Un qui reste à terre et le deuxième pour le bidon de survie. (copie de passeport, de vaccinations, papiers du bateau, santé, ribs, diplômes…)
  • Vacciner le matou et récupérer son passeport
  • Faire opposition pour ma carte bleue égarée (quelques jours juste avant le départ sinon c’est pas drôle hum !) et attendre la nouvelle ; ce qui nous retarde un peu !

Et au fait, j’vous ai pas dit !

« Êtes-vous disponible ? J’ai besoin de vous parler. Vous savez ce projet de voyager en bateau… Et bien c’est pour cet été ! Donc s’il vous plait, rayez moi de vos plannings à partir du mois de juillet………….. »

 

Bon voilà, j’ai lâché la bombe mdrr… !! A mon grand soulagement, cette annonce n’a pas provoqué ce que je redoutais. Tiens cela me rappelle vaguement quelque chose... Boulot, famille, amis prévenus ; faut donc également que je vous tienne au jus ! A nous la vadrouille youhou !! – Ha ??

> Grand départ normalement programmé début à mi juillet prochain pour la route des Antilles !

> Destination : indéterminée / Temps de vadrouille : inconnu à ce jour ! Pas très clair tout ça ! :)

C’est notre tour, à nous de nous jeter à l’eau. Un peu d’appréhension (peur qu’un truc nous empêche de partir mais peur également de ne pas être fait pour ça…) se mêle à de l’impatience. Faramineux mélange qui occupe complètement l’esprit. Bref c’est dur de déconnecter et de penser à entre chose en ce moment. Maintenant, c’est Go pour les préparatifs… Nous avons quatre mois ! Et avec notre sale manie de toujours s’y prendre au dernier moment, je peux d’ores et déjà vous annoncer que ça risque d’être joyeux haha ! Il y a pas mal à faire… Bref ça promet ! :)

Hendaye et la Rhune

Dans un premier temps : dispo ou démission ? Ne sais pas !

C’est un peu compliqué car je suis toujours stagiaire. Ma titularisation doit arriver dans quelques semaines, date clé qui correspondra également à ma demande de disponibilité avec préavis… Je vois déjà la tête du guss qui va s’occuper de mon dossier : à peine arrivée, voilà qu’elle veut déjà prendre l’air haha !

Allez, dans deux semaines j’pourrai en dire un peu plus… A suivre !

Cap du figuier

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • baie des cochons agde
  • baie des cochons cap dagde
  • baie des cochons cap
  • la baie des cochons cap d\agde
  • baie des cochons cap d\agde
  • baie des cochons cap d agde
  • la baie des cochons cap dagde
  • baie des cochons cap agde

Au boulot glandeur(s) !

Alors ça roule ? Niquel, on ne voit vraiment pas le temps passé et pourtant ça va trop viteuh ! Niveau boulot, je fête mes « un an » à Hendaye et cela me plaît toujours autant. Jean-Rémy quant à lui est actuellement en stand-by ! Tant mieux car il va profiter de ce temps pour travailler un peu à bord. Et oui, cela fait maintenant un bon moment qu’il n’y a plus rien de neuf dans la catégorie « Travaux et aménagements » donc il est grand temps de s’y remettre…

Le bateau n’attend que ça, l’hiver arrivant à grand pas… (Ohoh) Encore qu’en ce moment, les températures sont plutôt douces pour un mois de novembre. Par contre, les coups de vent se succèdent rapidement et viennent nous chatouiller de temps à autre. Avant-hier encore, nous avons eu 55 nœuds dans les haubans et demain aprèm un peu plus de 40 ! Bon et pour éviter de trop se lasser, cette fois-ci, c’est du nord-ouest annoncé haha !

Nous avons le jus en permanence car Renaissance n’a toujours pas retrouvé son ponton venteux.

Aller en avant…

Première étape : La démolition ! On est en plein dedans !   -Euh ?

Frontière…