Horta, l’escale mythique

Depuis toujours, les Açores occupent une position stratégique pour tous les périples océaniques. Faial était l’escale clé pour tout ce qui transitait par là, que ce soit par la mer ou par les airs. Et aujourd’hui encore, la marina d’Horta reste un arrêt bien commode pour l’ensemble des bateaux qui traversent l’atlantique et pour les  nombreux qui par la même, bouclent leur voyage en rentrant en Europe.
Il n’en fallait pas moins pour qu’une tradition voie peu à peu le jour. Tous les navigateurs laissent maintenant une trace de leurs passages sous la forme d’une peinture murale dans le port et catastrophe, cela porterait irrémédiablement malchance de ne pas suivre la coutume !
Le temps et les embruns viendront peu à peu grignoter les plus anciennes peintures pour que les petits nouveaux comme nous puissent à leurs tours prendre les pinceaux !
Alors la question qui s’impose assez vite ici est : que va-t-on pouvoir griffonner de beau, ou plutôt de pas trop moche ?
Dans la plupart des cas, c’est une reproduction, fidèle ou non, du bateau qui a loyalement mené son équipage à bon port. Ou encore la route du périple réalisé avec le nom des escales traversées. Parfois c’est carrément un chef d’œuvre de talent ou d’imagination. De temps à autre, on peut voir un simple tag grossier, fait vite fait à la bombe, avec juste le nom du bateau. Peut-être un équipage pressé mais voulant tout de même respecté la tradition… Et puis enfin, il y a les dessins simples et/ou simplets des pseudo demi artistes en herbe… Nous sommes évidemment dans la toute dernière catégorie ! Pour les curieux, vous verrez notre magnifique ouvrage dans l’album photo des Açores ! :) J’ai tout de même réussi à faire participer le capitaine qui s’est finalement bien pris au jeu. Bon au début, il voulait innover au faisant un truc avec du Sika. Euh tu rigoles là !? Cette idée à mettre à la poubelle direct’ ! Rien qu’avec de la peinture, on en avait déjà partout ! Alors je n’ose imaginer la chose avec du Sika mdrr ! (Et pauvres peintures qui auraient eu le malheur de côtoyer la notre !)
Bon aller, pour illustrer tout ça, je vous propose une petite sélection d’œuvres d’art que je trouve originales ou curieuses parmi des centaines et des centaines d’autres… ;)

Pour commencer voilà les plus… macabres ! Très loin du dessin naïf avec un joli ciel bleu, des oiseaux qui chantent et un bateau qui fait un grand sourire…

Un squelette de piranha ? Qui s’est auto-bouffé ?

Drôlement bien faits !

On a r’trouvé Yoda ! :)

Ola… flippant !

La mer est une grosse bouse ?

Shaitan ?

Et puis y’a ceux qui ont du avoir quelques petits soucis en cours de route… :)

Mauvaise météo !

Mauvaise rencontre !!

Euh… un bateau de merde ? :)

Pas de mât, pas de soucis ! :)

 Rencontre avec un OFNI !

Pressés d’arriver ! (joli)

Égoïste certes… mais heureux ! :)

Torture Tour 94… :)

Et puis pour finir, ceux qui restent légèrement portés sur la bouteille…

 Un voyage Ajité ?

A la tienne !

Ça navigue dans la mousse…                                                       Façon affiche de concert !

 Du côté du Danemark

Bon Vivant

Un bateau pratique !

----------Articles similaires:----------

2 commentaires pour “Horta, l’escale mythique”

  1. Manu dit :

    Joyeux Anniv’ Jean-Remy…
    Bientôt de retour après votre 1/2 (1/3 ?) tour du monde… à bientôt
    Manu

Répondre à Manu Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *